Bulletin du 18/06/2017, 20h10

Vers des orages localisés mais virulents ?

 

(A noter que compte tenu de la chaleur et de l'instabilité mise en jeu durant ces prochains jours, des surprises et de brutaux changements pourront surgir dans nos prévisions en fonction des mises à jour quotidiennes des modèles de prévision. Donc un bulletin à suivre de près).

 

La prévision de l'épisode de chaleur que connaît la France en ce moment se complique concernant notre région puisque celui-ci devrait s'achever plus tôt que prévu initialement.

En effet, dès jeudi, un flux d'Ouest / Nord-Ouest très mou permettra le retour des brises marines et donc de températures très respirables mais restant assez agréables et estivales (à re-confirmer).

 

En revanche, cette situation compromet sérieusement le risque orageux qui était en vu pour jeudi et vendredi sur notre région. Néanmoins, la situation restera à suivre de près dans l'intérieur des terres et en marge de la Picardie et région Parisienne, comme on peut le voir sur la carte ci-dessus.

Source cartes : Meteociel

102 109

 

En effet, sur ces régions, le niveau d'instabilité atteint des sommets et des seuils rares en France (MUCAPE > 5000J/Kg).

Avec la chaleur accumulée, des niveaux aussi très hauts sont encore prévus sur notre région, mais les brises marines, qui inhiberaient l'instabilité près des côtes, feraient aussi baisser le risque orageux sur le reste de notre région malgré cette instabilité (forte CIN). Un situation cependant à confirmer.

 

Avant de rentrer dans les détails, reparlons des jours précédents, puisque le niveau d'instabilité sera en réalité en hausse dès lundi, avant de permettre à un faible risque orageux de s'installer à partir de mardi.

Source cartes : Meteociel

54 109

 

 Pour mardi après-midi et soir, plusieurs modèles (GFS - WRF, GEM et autres) envisagent le développement de quelques orages de chaleur, très dispersés et tellement peu structurés qu'ils s'annoncent, malgré cette instabilité, souvent furtifs et peu actifs. Le risque de flop est assez important compte tenu du caractère anarchique du risque orageux.

Néanmoins, de beaux impacts de foudre peuvent surgir dans ces conditions sous ces orages localisés (souvent les plus esthétiques, s'ils éclatent !).

 

 Mercredi, suite à une lourde nuit, le niveau d'instabilité repart à la hausse, avec, selon le GFS parallèle, des valeurs de MUCAPE extrêmes sur notre région.

Source cartes : Meteociel

78 109p

 

 En soirée et nuit, avec une absence quasi-totale de vent, l'instabilité (tout comme la chaleur) conserverait des niveaux d'une rare intensité, conjointement avec la prévision, selon plusieurs modèles, de quelques orages localisés, mais moins déstructurés que le risque orageux douteux de mardi.

 Ainsi, sous ces orages, une très forte activité électrique (foudre très fréquente) serait possible, compte tenue de la chaleur accumulée et de la divergence de flux qui commence à se mettre en place. Grêle, fortes averses et rafales ne seraient pas exclues dans ces conditions sous ces orages probablement accompagnés de bases élevées.

 

Jeudi matin, l'air plus frais envahirait les côtes et ce serait donc la fin de cette situation orageuse et des fortes chaleurs sur notre région, mais pas en marge ! (risque de supercellules, d'orages violents un peu plus à l'Est ?? A suivre et à confirmer).

 

Suite à une accalmie avec le retour du beau temps entre jeudi et samedi, et avec des températures plus agréables, une nouvelle dégradation orageuse, plus organisée, est envisagée par plusieurs modèles pour le dimanche 25 Juin. L'intensité et l'ampleur de celle-ci restent à préciser, et le risque orageux à confirmer.