Bulletin du 28/06/2017, 8h30

 

Ciel de traîne et forte instabilité à suivre.

 

Mercredi

Jeudi

 

 Suite au flope monumental de mardi de la part des modèles, qui ont fait mentir la grande majorité des prévisionnistes, un ciel de traîne se met en place dans une atmosphère très fraiche pour la saison à partir de ce mercredi, avec des conditions qui se rapprochent de ce qu'on observerait plutôt en fin d'été / début d'automne.

 

Ce mercredi, suite à une matinée nuageuse avec quelques ondées, l'instabilité augmentera et permettra comme indiqué sur les cartes ci-dessus à de nombreux grains d'éclore, et d'évoluer ponctuellement jusqu'à l'orage isolé.

Des orages souvent brefs mais parfois bien actifs en précipitations (virulentes averses, voire grêle), rafales de vent, avec de rares mais virulents impacts de foudre.

 

Ce mercredi, l'instabilité se résorbera assez rapidement en soirée, et les côtes (notamment de basse Normandie) observeront un risque orageux plus marginal.

 

 

Pour jeudi, on prend les mêmes et on recommence pour la matinée, souvent nuageuse avec des ondées isolées et une fraicheur marquée en journée.

Puis dans l'après-midi, les averses se multiplieront cette fois-ci sur toute la région. Elles seront parfois fortes, assez nombreuses, parfois organisées en petites grappes ou lignes de grains, et à nouveau, évolueront ponctuellement voire assez souvent en orage (MUCAPE parfois supérieur à 1000J/Kg).

Comme la veille, les orages seront ponctuels, brefs, localisés, mais parfois bien actifs voire organisés, avec petite grêle, fortes rafales isolées, très fortes averses et activité électrique variable.

 

Cette fois-ci, les cellules orageuses les plus abouties pourraient persister jusqu'en début de nuit, notamment dans l'intérieur des terres. Donc à suivre.

 

Sous ces orages d'air froid, des phénomènes localement violents peuvent se développer très localement, comme de puissants impacts (éclairs positifs), de violentes rafales (> 90km/h, arcus / fronts de rafales), voire des phénomènes tourbillonnaires (tuba, trombe par exemple). D'où la surveillance.

 

Pour vendredi, dans l'après-midi, l'instabilité sera en baisse, et si quelques coups de tonnerres resteraient possibles dans les terres, le risque orageux commencera à disparaître près de la mer avec des averses moins fréquentes, mais toujours une fraicheur marquée.

 

Lente amélioration pour le week-end, avec le probable retour de conditions estivales et potentiellement orageuses pour la semaine prochaine !