Bulletin du 17/07/2017, 12h00

 

Tendance orageuse localement forte durant ces prochains jours.

 

 De toute évidence nous dirigeons vers une énième situation de très forte instabilité, mais aussi de forte incertitude du point de vu de la prévision orageuse.

 

Ce lundi, le niveau d'instabilité est en hausse mais ne sera pas favorable au développement d'orage, si ce n'est à un risque orageux très faible sur l'Orne et en marge pour la soirée et nuit prochaine.

 

Mais à partir de mardi, le niveau de MUCAPE / LI s'annonce très élevé (entre 2000 et supérieur à 3000J/Kg localement, LI < -9 K), et les modèles GFS prévoient des développements orageux parfois virulents sur le Cotentin, le Calvados et plus tard, la Seine-Maritime. (source cartes : Meteociel)

 

36 10936 102

 

 

Mais tout cela est en partie remis en doute en présence d'une forte CIN (inhibition convective).

45 218

 

Ainsi, pour mardi soir, on peut tout de même s'attendre à des développements orageux, mais plus probablement en mer et en marge des côtes, avec une forte activité électrique et une possibilité de supercellule non négligeable. Quelques cellules localisées et brèves ne sont pas non plus exclues dans l'intérieur et en marge de cette dégradation.

 

A noter que le risque de flop est malheureusement assez élevé compte tenu des divergences entre les modèles, et de l'inhibition convective.

 

Suite à une nuit lourde et peut-être assez électrique, ce mercredi s'annoncerait plus intéressant au niveau des orages mais plutôt pour nos voisins, à l'Est et au Nord de notre région.

60 10260 109

 

Cependant, comme on peut le constater ci-dessus, en journée, une ligne d'orages active se développerait en partie sur la haute Normandie, mais elle ne sera pas encore mature, et elle évoluera rapidement vers l'Est en évacuant notre région.

Mais sous cette ligne orageuse, on peut tout de même s'attendre brièvement sur la haute Normandie (hors Baie de Seine) à des phénomènes violents : grêle, fortes rafales, foudre fréquente et comportements supercellulaires, un peu comme lors de la précédente dégradation orageuse (le 7 Juillet).

 

En fin d'après-midi et soirée de mercredi, alors que l'axe orageux le plus actif se sera donc rapidement évacué, on pourrait néanmoins s'attendre à quelques cellules orageuses plus modérée et à caractère isolé à l'arrière, mais rien de remarquable à en tirer si ce n'est quelques impacts de foudre et de belles structures nuageuses possibles.

 

Ensuite, ce sera le retour de conditions plus stables et rafraichies pour une période indéterminée (à préciser).