Bulletin du 10/05/2017, 00h25

 

Premières vraies dégradations orageuses de la saison sur la Normandie ?

 

 

 Après plusieurs jours d'hésitation, les modèles s'accordent et ensivagent une voire plusieurs dégradations orageuses printanières plus actives que les précédentes qui étaient jusqu'à récemment, issues d'orages d'air froid.

 

 Cette tendance orageuse pourrait se faire remarquer dès la soirée et nuit prochaine de ce mercredi 10 à ce jeudi 11 Mai, avec des orages souvent monocellulaires assez peu précipitants mais potentiellement accompagnés d'une activité foudre modérée.

 Cette évolution orageuse ponctuelle restera localisée et isolée, mais concernera à un moment ou à un autre toute la région.

Il convient de noter que la présence d'une légère inhibition convective (CIN) rend ce risque orageux assez douteux. Il n'est donc pas impossible que seules quelques gouttes soient observées durant la nuit dans une atmosphère très douce ...

 

 Ce jeudi, un premier épisode pluvio-orageux plus significatif est attendu. Cependant, beaucoup d'incertitudes persistent sur l'ampleur de cette dégradation, en raison d'un front pluvieux qui se mêle à l'instabilité et compromet le risque orageux (nuages parasites, rafraichissement).

Néanmoins, beaucoup de précisions resteront à apporter durant ces prochaines heures dans une nouvelle réactualisation (incertitude de timing, localisation du front).

Des surprises ne sont pas impossibles pour ce jeudi lors de la prochaine mise à jour.

 

Pour le moment, c'est la situation de ce vendredi qui semble la plus prometteuse, avec en prévision des niveaux d'instabilité élevés (MUCAPE jusqu'à 1500J/Kg, LI jusqu'à -4K, vents verticaux significatifs) en cours d'après-midi. Les orages s'annonceraient plus nombreux et organisés, avec même un risque d'orage fort jusqu'en soirée.

 Il convient de rester prudent sur le fait qu'un simple décalage de timing peut encore influer sur ce risque, mais la situation est à suivre de près.

 

Pour samedi et dimanche, on surveillera une possible nouvelle tendance orageuse d'évolution diurne en cours d'après-midi, qui pourrait plutôt concerner l'intérieur des terres (à confirmer). 

 

 La suite est incertaine mais semble prometteuse dans tous les cas (hausse des températures, flux variable, certains scénarios qui optent pour d'importantes valeurs d'instabilité, à confirmer prochainement).