Bulletin du 07/09/2017, 11h45

 

Orages localement forts pour ces prochains jours.

 

30 variable a tres nuageux averses parfois fortes et orageusesA gresil

 

 Depuis plusieurs jours, nous sommes concernés par des conditions très calmes (anticycloniques) de grisaille qui alterne avec de belles éclaircies, avec des températures plus ou moins de saison.

A partir de vendredi, cela va durablement changer avec l'installation de conditions plus dépressionnaires.

 Le flux tourne à l'Ouest et se renforce, avec dans le même temps le passage d'une perturbation active qui générera des pluies assez soutenues et des rafales pouvant atteindre 80km/h près des côtes.

 Un faible risque orageux est présent directement dans la perturbation (pluie pouvant être de nature convective), mais c'est surtout à l'arrière de celle-ci que de très fortes averses devraient se greffer à la perturbation.

 

42 590

 

 

 Pour le moment, difficile de dire s'il s'agira d'une ligne de grain organisée à l'arrière de la perturbation. Des cas similaires ont déjà été observés. Cela restera à préciser avec les modèles à fines mailles (WRF, AROME etc...).

 Mais il faut s'attendre en soirée au passage de très fortes averses qui pourraient brutalement se transformer en orage de traîne, surtout près des côtes, avec un risque de petite grêle, de rafales convectives > 70km/h, et d'une activité électrique modérée.

Nmm 28 45 1

 

 Cette prévision se confirme avec une MUCAPE atteignant 700J/Kg en mer (où le risque orageux est le plus élevé en raison du contraste entre la température douce de la mer et l'air très froid en altitude), et des indices de soulèvement (LI) jusqu'à -3K, donc bien négatifs.

 

Pour la nuit de vendredi à samedi, et samedi matin, le risque d'averse se maintient avec un risque orageux plus limité en raison d'une baisse du niveau de MUCAPE / LI (entre 200 et 500J/Kg, LI entre -1K et  +2K).

Mais comme on a pu l'observer très récemment (le 31 Août au Havre, cliquez ici pour voir les photos du phénomène), on est jamais à l'abris d'une surprise dans un contexte de ciel de traîne.

 

Pour samedi après-midi, l'instabilité remonte par évolution diurne et aussi par intensification de l'air froid en altitude. Le conflit de masse d'air aura même tendance à augmenter par rapport à la veille (flux se courbant plus nettement au Nord-Ouest).

 

Nmm 28 66 1

 

 Couplé à une MUCAPE atteignant 800J/Kg (et peut-être plus dans les prochains bulletins), LI bien négatif, on peut s'attendre à un risque orageux assez net en mer et près des côtes en fin d'après-midi, soirée et début de nuit de samedi à dimanche avant le retour de conditions moins propices aux orages vers 2 heures du matin.

 

 Les orages nordiques / d'air froid sont souvent brefs mais peuvent se montrer ponctuellement aussi actifs que les orages d'été par leur caractère soudain, les fortes rafales et averses qu'ils peuvent produire (arcus, voire phénomènes tourbillonnaires plus fréquents que sous les orages de chaleur), et leur puissants impacts de foudre (positifs).

Ils peuvent donc parfois être très photogéniques (en fonction des cas ...), même s'il faut aussi beaucoup de chance pour espérer les photographier (orages brefs, être là au bon moment, au bon endroit).

 

Pour dimanche, c'est l'accalmie avant l'arrivée d'une nouvelle perturbation, puis pour lundi, à nouveau l'installation d'un ciel de traîne potentiellement capable de générer des orages d'air froid (à confirmer) !

 

Une situation à suivre dans nos prévisions journalières (cliquez ici pour y accéder), et si nécessaire, dans les prochaines réactualisations du présent bulletin.

 


A CONSULTER EGALEMENT :

 

 >> AIDE POUR L’INTERPRÉTATION DES PRÉVISIONS ORAGEUSES <<

 >> ​Aperçu météo journalière de C-L-N <<