Bulletin du 15/05/2017, 22h25

 

La nouvelle dégradation orageuse semble se confirmer !

 

Suite à un lundi déjà assez lourd malgré les nuages, dès ce mardi, la situation se gâtera en soirée puisque une première évolution orageuse est envisagée par les modèles.

Cette dégradation se poursuivra et devrait s'amplifier mercredi où l'on pourrait même s'attendre à de violents orages, plus particulièrement sur la haute Normandie.

Suite à cela, un rafraichissement important pour jeudi, et un nouveau risque orageux dès vendredi, jusqu'à dimanche, voire davantage.

 

 

Dans le détail :

 

Ce mardi s'annonce tout aussi estival que ce lundi, avec un ciel peu nuageux en matinée, suivi d'une forte hausse du thermomètre dans l'après-midi (jusqu'à 27°C localement).

Dans le même temps, les modèles envisagent une évolution orageuse diurne très localisée, avant de s'affirmer en soirée.

 

Source : METEOCIEL

 Yuu

 

En effet, comme on peut le voir ci-dessus à gauche (modèle GFS), une zone de précipitations assez étroite est prévue tout juste sur notre région vers 20h, avec en prime un potentiel d'activité convective (CAPE) localement très fort ( > 2000J/Kg, LI < -5K, d'après les WRF à droite). L'inhibition convective est quasi-nul et les vents verticaux assez importants localement (carte ci-dessous).

Ainsi pour mardi soir, après analyse des modèles à fines mailles, on pourrait s'attendre à des orages monocellulaires (isolés) cependant localement actifs (en activité électrique, précipitations) et assez peu mobiles.

 

Dans la nuit, l'indice MUCAPE et beaucoup d'autres paramètres (notamment les vents verticaux, ci-dessous) restent favorables à la persistance de ces orages, malgré leur caractère isolé.

On pourrait bien s'attendre localement, notamment à la tombée de la nuit, à un beau spectacle kéraunique, malheureusement pas garanti à 100% compte tenu du caractère anarchique de cette première évolution orageuse (les côtes seraient à priori plus favorisées...).

La possibilité d'un flop n'est malheureusement jamais à exclure, surtout dans ces conditions (quelques divergences parmis les modèles à fines mailles).

 

A suivre dès ce mardi soir.

 

36 107

 

 

Pour mercredi, la situation pourrait bien devenir plus intéressante, avec une atmosphère orageuse et lourde dès le matin, suite à une nuit très douce.

 

En cours d'après-midi, un fort conflit de masse d'air concernera notre région mais la situation restera encore à stabiliser (localisation, ampleur).

Voici le dernier run des GFS et WRF (entre autre).

 

Nmm 28 50 1

 

 En comparant ces cartes à d'autres modèles, on peut en conclure qu'un épisode orageux beaucoup plus organisé et intense est probable pour ce mercredi, sous la forme d'une ligne / d'orages multicellulaires directement greffés à l'avant du front froid, pour ce mercredi après-midi, alors qu'il fera encore bien chaud, notamment dans les terres.

 Ces orages organisés pourraient bien traverser toute la région d'ici la soirée de mercredi, avec des intensités plus élevées en haute Normandie (forte activité électrique, violentes rafales, possible arcus), et plutôt dans les terres.

 

 Néanmoins, il reste encore beaucoup d'incertitude sur la localisation exacte de la zone orageuse la plus active... Un redécalage vers l'Ouest ne sera absolument pas impossible durant les prochaines mises à jour des modèles.

 

Donc à suivre de près.

 

Jeudi , il s'agirait plutôt de pluie dans une atmosphère fortement rafraichie (chute des températures). Néanmoins, la situation peut encore évoluer.

 

De vendredi à dimanche, le conflit de masse d'air se régénèrerait avec de nouveaux orages, mais moins nombreux et virulents que ce qui est actuellement prévu pour mercredi.

 

Incertitude ensuite sur les conditions météo. Pour le moment, c'est finalement un radoucissement qui serait en vu.