Prévision du 22/06/2016, 15h15

 

Caractéristiques de la forte dégradation orageuse attendu pour ce soir

sur notre région.

 

 

A l'heure où ce bulletin est rédigé, il fait très lourd sur la Normandie (de 22 à 28°C avec un ressenti supérieur à 30°C presque partout) et d'importants signes d'instabilités sont visibles : cumulus congestus, altocumulus etc. Pas de nuages ou de parasites susceptibles d'inhiber le risque orageux pour le moment.

 Les runs des modèles de ces dernières heures ne font que confirmer la forte probabilité d'un épisode orageux durable et violent sur notre région, et de nombreux organismes météo officiels nous ont placé en vigilance orange pour ces orages pour ce soir, jusqu'à demain matin, avec un risque important de prolongation jusqu'à demain soir.

 

 Les modèles sont toujours très clairs concernant des niveaux d'instabilités explosifs jusqu'en fin de nuit (CAPE > 3000J/Kg par endroit, LI < -10K), et presque tous sont accordés à propos de la localisation et de la violence des orages (GFS, WRF, MF). CIN prévue faible (inhibition convective limitée).

 

Caractéristiques de la dégradation prévue :

 

 Cet après-midi, ce temps très lourd et pré-orageux qui nous concerne pourra dégénérer en orage à partir de 16-17h isolément, et d'abord en basse Normandie (débordements possibles). Rapidement ces orages localisés pourront se multiplier et adopter des comportements supercellulaires.

 Ils se déplaceront assez rapidement du Sud-Ouest vers le Nord-Est, mais c'est surtout en soirée qu'ils s'annoncent les plus nombreux sur toute la région, parfois organisés, fréquemment supercellulaires et accompagnés de phénomènes localisés mais violents : grêle pouvant être destructrice, violentes averses localisées, foudre fréquente, en air sec, rafales tempétueuses (>100km/h), risque de micro-rafales et de phénomènes tourbillonnaires (trombe ou tornade) assez élevé.

 Dans la nuit, l'activité orageuse ne devrait pas faiblir et de nouvelles cellules plus isolées mais assez nombreuses pourront éclore continuellement à l'arrière, sur l'ensemble de notre région avec une très forte activité électrique et encore un risque de supercellule.

L'instabilité nocturne sera exceptionnellement élevée pour nos régions.

 En milieu / fin de nuit, une nouvelle salve orageuse plus organisée pourra nous impacter accompagnée d'une activité électrique toujours très importante et aussi de précipitations denses.

Ces orages pourront persister jeudi matin conservant des intensités élevées, mais ce ne devrait pas être finis, le conflit de masse d'air persiste et jeudi en milieu / fin d'après-midi, suite à une courte accalmie, l'activité orageuse pourra reprendre avec des niveaux d'instabilités (CAPE, LI etc) semblables à la veille aux même heures, un peu moins le long des côtes de basse Normandie.

 De nouvelles cellules comme prévues pour la veille, très virulentes, avec un risque supercellulaire élevé pourront apparaître sur l'ensemble de notre région, surtout dans les terres et en haute Normandie.

 En soirée, une zone orageuse plus organisée, greffée au front froid, pourra se développer le long des côtes avec encore de fortes pluies et une activité électrique soutenue, avant de faiblir avec l'arrivée de l'air plus frais pour la huit.

 

Il pourra donc y avoir 3 salves orageuses presque liées les unes aux autres :

     - la première entre 17h mercredi et 2h ce jeudi, avec des cellules isolées mais nombreuses et souvent supercellulaires.

     - la seconde entre 3h et 9h ce jeudi, avec des cellules plus organisées et étendues (multicellulaires).

     - la troisième pour jeudi entre 16h et 21h, avec un risque supercellulaire élevé dans les terres et multicellulaire temporaire près des côtes, avant atténuation en soirée.

Le risque de phénomène violent persistera pendant l'intégralité de l'épisode orageux...

 

Prochaine mise à jour probablement ce jeudi matin pour faire le point sur l'aboutissement ou non de l'évènement et pour affiner la prévision des orages pour jeudi.